Vous pouvez aussi visiter mes blogs d'art postal :

ART POSTAL - REÇUS et liens vers les blogs de mes correspondants :
http://artpostalrecus.blogspot.com/

ART POSTAL - ENVOIS de 2010 à 2017 : http://artpostalenvois.blogspot.com/


dimanche 28 mai 2017

Au fil de l'Elbe, de Prague à la mer du Nord. Etapes 1 à 3, de Prague à Dresde.




C’est parti pour un nouveau voyage à vélo...


Notre projet, rêvé depuis plusieurs années de rouler le long de l’Elbe de Prague à la mer du Nord se concrétise enfin. 

Nous suivrons, en partie,  l'Eurovélo 7, la "Route du Soleil" qui va du Cap Nord à Malte ( 7305 kms) :




Ensuite, si la météo est favorable, et la forme au rendez-vous,  ce sera le Danemark, mais c’est pour plus tard.


Déjà, il faut atteindre Prague…
Après 2 jours pour traverser l'Allemagne et une partie de la république Tchèque - voyager en train avec un vélo chargé, c'est déjà l'aventure - nous voilà arrivés à Prague.
La première difficulté se présente en gare de Cheb, à la frontière, où le dépaysement est total.
Il nous faut une réservation pour monter dans le train, mais on ne sait qui la vend, ni où.
Devant notre inertie à comprendre, une sympathique contrôleuse nous autorise à monter, et nous fait la réservation dans le wagon.


Dimanche 21 mai : Prague-Stéti (70 kms).
Lundi 22 mai : Stéti- Décin (89kms)
Mardi 23 mai : Décin/république Tchèque- Dresde/Allemagne (71 kms)

L'Elbe est un fleuve majestueux, tranquille à notre passage, bordé par des bras anciens, refuge de nombreux oiseaux.




Les échelles de crues témoignent que ce n'est pas toujours le cas :



Nous quittons Prague, capitale de la Bohème, par le nord, le long de la Vltava (Moldau), que nous suivons au plus près. Malgré les deux jours passés à Prague, la langue tchèque est toujours aussi dépaysante.

Pas de souci pour comprendre le balisage, bien placé :

 Un des nombreux bacs que nous prenons :



A Melnick, la Vltav est rejointe par l'Elbe que nous suivrons maintenant :





A la frontière avec l'Allemagne, le fleuve creuse sa route dans les monts de la Suisse Saxonne, parc national très fréquenté par les randonneurs.








 Entre rive droite et rive gauche, pas de ponts... nous prendrons souvent des bacs :



Les petits-déjeuners et les casse-croûtes sont copieux :






Après la frontière, nous changeons de balisage, toujours efficace :




Le voyage rencontre les horreurs de l'histoire - Nous avons pris la variante par Térézin, ville tristement connue pour son camp d'extermination nazi : 33 000 juifs tchèques, allemands et autrichiens y sont morts.



Au fil de l'Elbe :





Nous terminons cette première partie à Dresde, ville magnifique.Surnommée la « Florence de l’Elbe », c'est une ville riche d’histoire, au centre-ville baroque et rococo étonnant. La ville a été entièrement détruite pendant la Seconde Guerre Mondiale, et ses principaux monuments ont été reconstruits à l’identique :



 




Ces trois premiers jours n’ont pas été faciles -  faux-plats, nombreuses montées courtes et raides, escaliers, ou passages VTT, très "tape-cul" ! Heureusement de longs passages bien plats...
Le fort vent de face nous a ralentit et fait bien sentir le poids des sacoches…



























2 commentaires:

Dentellebleue a dit…

Super, je me languissais d'avoir de vos nouvelles. Je vois que tout va bien et que vous progressez maintenant vers l'ouest.
Cette visite sur le site de Térèzin est impressionnante rien que de voir les photos me reviennent les souvenirs de mon passage à Dachau, près de Munich, vous avez raison d'y être allé, c'est important ces marques de l'histoire d'un passé encore récent, même si certains voudraient le nier...
Apparemment à part le vent, vous semblez avoir du beau temps. Je vous souhaite que cela continue car le vent apporte la fraicheur, et ici nous sommes écrasés de chaleur! jamais contente .. non, mais cela vient trop vite, d'un coup et cela finit par des orages terribles.
bonne continuation les amis, profitez en un maximum.
j'espère que du coté santé, cela se maintient aussi.

Simon-Jaillet a dit…

Vous traversez de magnifiques régions et avec le soleil. Nous espérons pour vous que ce beau temps dure et que le vent tombe un peu.
Dans le Jura il fait super chaud, mais à Saint-Maurice c'est parfaitement supportable avec la proximité de la forêt et l'altitude.
Bonne continuation dans votre périple, nous suivons vos publications.
Evelyne et Gérard